in Histoire

Rhum, Fils de Tafia et de Guildive

Au temps où le rhum ne s’appelait pas rhum, c’est un infâme liquide fermenté, du nom de tafia ou guildive, que les colons laissent aux esclaves, aux marins et aux pirates.

Faut-il croire que seul un miracle divin a pu transformer cet écorche-tripes infect et malodorant qu’est le tafia en un breuvage dont on exalte aujourd’hui la chaleur, les arômes et la subtilité ?

Continue reading