22 Mai 1848 | Abolition de l'esclavage

Portraits de Six Femmes Puissantes

Femmes Rebelles

L'esclavage n'a pas de visages ou si peu.

C’est une masse indistincte d'ombres anonymes sans individualités.
La faute à pas de statut d'individu, la faute à pas ou peu d'archives, la faute à comment l’Histoire est écrite, la faute à on ne s’y intéresse pas assez...

L’esclavage ne s’est pas achevé en un jour. Pour nous en Martinique, c’est le 22 mai 1848, un jour pour se souvenir que la liberté ne s’est pas gagnée juste ce jour-là et que l’égalité n’est pas née ce jour-là. C’est pourquoi certains des événements où ces femmes se sont illustrées datent de bien après 1848.

La lutte pour l’abolition de l’esclavage n’a pas été qu’une affaire d’hommes. Il y en a eu des femmes qui, au nom de la liberté, se sont élevées contre leur condition, par l’évasion, la rébellion et la lutte armée. Femmes debout, femmes résistantes, mères de nos mères poto-mitan. Certaines sont devenues des légendes.

A défaut de connaître leurs visages, voici l’histoire de six d’entre elles. Il y en a bien d’autres à découvrir et je continuerai à les rechercher. Il y a encore à relater les petits et grands récits de celles qui ont dit non à leur condition d’esclave et à la soumission, à travers toute la Caraïbe, de la Jamaïque à Saint-Domingue, de la Guadeloupe aux Îles Vierges. Elles s’appelaient : Lumina, Nanny, Coobah, Kitty, Polly, Katurah, Mary, Agnes, Mathilda, Lolotte, Clara, Phélycie, Thélisma, Augustine, Monique, Robertine, Victoire, Sanité Belair, Zabeth, Henrietta Rosette, Romaine la Prophétesse…

Si elles n’ont pas de visage, un nom oui, elles en avaient 

Martinique | Lumina Sophie

afro woman with blue scarf

Lumina habitait les environs du Vauclin, au sud de la Martinique. A 21 ans à peine, c’est une de ces fortes têtes qui refusent de se résigner à la place qu’on leur a imposée, même si pour ça, elle devait payer le prix fort.

Elle deviendra le symbole d’un grand épisode de l’histoire sociale et politique de la Martinique : l’Insurrection du Sud

Guadeloupe | La Mulâtresse Solitude

Illustration BD La Mulâtresse Solitude

Enfant du viol d’une captive africaine sur un bateau négrier, son métissage et la singularité de ses yeux vairons lui valent d’être affectée un temps comme domestique à la maison du maître de la plantation.

La Mulâtresse Solitude participa à l’un des plus grands épisodes de la lutte et des rébellions contre l’esclavage aux Antilles en 1802.

Jamaïque | Queen Nanny

Reine des Marrons (image tirée de la série Blacksails)

Elle était née au Ghana vers 1686 au sein de la tribu Ashanti.

Nanny créa et dirigea pendant plusieurs années une des communautés de marrons les mieux organisées dans les Blue Mountains de la Jamaïque. 

Îles Vierges | Fireburn Queens

statue de 3 femmes dans un parc à Sainte-Croix, aux Îles Vierges

Mary Thomas, Agnes Salomon, et Mathilda McBean sont les Three Queens of the Virgin Islands – les Trois Reines des Îles Vierges, héroïnes d’un des soulèvements les plus marquants de l’histoire de l’île qui s’est produit en octobre 1878 : le Fireburn Rebellion.

Notre article vous plaît ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close