Martinique

Habitation

Limbé, Le Musée de la Banane

On y va pour...

Découvrir plus de 60 variétés de bananes

La balade dans la verdure

Le restaurant “La Bananeraie”

Où les trouver ?

Commune : Sainte-Marie

Logo musée de la banane

Qui sont-ils ?

Propriétaire :
Municipalité de Sainte-Marie

à l’origine : Plantation Limbé

L’Habitation le Limbé

plus connue sous le nom du Musée de la Banane, vit un peu dans l’ombre de sa voisine, la distillerie Saint-James.
Pourtant, avec plus de soixante variétés, le Musée de la Banane de Sainte-Marie est une des plus grandes collections de bananiers au monde, accessibles au public. Une escapade toute en verdure à faire en famille

Habitation Limbé, régime de bananes

Carnet Pratique

S’organiser

  • Entrée payante
    5 à 7 €
  • Restaurant
    20 à 35 €
  • Horaires :
    Ouvert tous les jours de 9:00 à 17h00
  • Déroulé de la visite :
    Visite de l'exposition puis balade dans les allées du jardin avec panonceaux explicatifs
    Compter 1 heure, plus si déjeuner sur place
  • Téléphone :
    +596 596 76 27 09

Idéal pour une balade
en famille

La banane, le fruit le plus consommé au monde, mérite bien un musée !

Pendant les années 50, la canne à sucre traverse des crises successives qui conduisent à la fermeture de nombreuses distilleries de rhum. Une majorité de planteurs se tournent alors vers la culture de la banane qui devient et reste encore aujourd’hui la première richesse agricole de Martinique et de Guadeloupe.

On connaît tous la banane cavendish, une constante des étals de fruits et légumes de nos supermarchés. 

Un millier de variétés

Plantain, argentée, Yangambi, figue oiseau, figue pomme, freyssinette, makandja, kankambou… Saviez-vous qu’il existe un millier de variétés de bananes dans le monde, dont 300 sont comestibles ?

Implanté au sein de l’Habitation Limbé, une exploitation bananière encore en activité de 54 hectares, le Musée de la Banane offre un parcours tracé sur 4 hectares. Le site permet de découvrir plus de 60 variétés de bananes ; c’est une des plus larges collections dans le monde accessible au public.

Une promenade instructive pour petits et grands en trois étapes :

La salle d’exposition

La balade dans le parc

La boutique et le bar-restaurant

La visite du Musée de la Banane

La banane, des origines à la consommation

La visite démarre dans la salle d’exposition aménagée à l’intérieur de ce qui fut la distillerie de l’habitation, avec une série de panneaux à lire et des vidéos sur les origines de la banane en Asie du Sud-Est, sa production, sa préparation, son transport, ses vertus nutritionnelles, médicinales et les multiples usages qu’on peut en faire dans l’industrie textile et les biocarburants par exemple.

Presque toujours, il y a des bananes proposées à la dégustation : mûries au soleil plutôt qu’en chambre chaude au contact de l’éthylène, vous verrez qu’elles sont autrement plus savoureuses !

On poursuit avec le parcours de découverte, une promenade rafraîchissante et ombragée le long de la petite rivière Pierrot – historiquement, la rivière est une composante essentielle pour une habitation dont elle assure l’irrigation. On avance sur un sentier bordé des multiples variétés de bananiers, où se mêlent d’autres espèces botaniques – fleurs et arbres fruitiers, comme les orangers, ananas, cacaoyers, papayers, roses de porcelaine, balisiers…

La boutique et le restaurant

Le sentier débouche sur le hangar ouvert aujourd’hui à l’abandon où étaient traitées puis conditionnées les bananes avant exportation, à destination du port de Dunkerque. Les fruits étaient acheminés par des tracteurs pour être lavées, triées, conditionnées pour le transport. 

La visite s’achève par la Boutique des Saveurs qui propose des produits dérivés de la banane bien sûr (liqueurs, vin, chips, ketchup, chutney, farine…) et d’autres produits locaux, et le bar-restaurant.

Prendre le train de la Distillerie Saint-James au Musée de la Banane

Vous pouvez associer visite du Musée de la Banane et visite de la distillerie et du Musée du Rhum Saint-James en empruntant le Petit Train des Plantations au départ de la distillerie Saint-James qui relie les deux sites à travers champs en 30 à 45 minutes. Le petit train circule uniquement en matinée, du lundi au samedi.

Les origines du musée

Comme presque toutes les habitations de l’île, l’Habitation du Limbé est d’abord une sucrerie dont on peut encore voir les vestiges, propriété de la famille Dessalles de 1770 à 1820, puis de la famille Le Vassor de Latouche jusqu’en 1882.

Elle devient Habitation Limbé lorsqu’elle est rachetée par un groupe de négociants bordelais. Vers 1950, elle est consacrée à la culture de la banane. 

Le Musée de la Banane est lancé une première fois en 1996 notamment à l’initiative de Marcel Fabre, béké et entre autres grand planteur de bananes. Depuis 2009, c’est la municipalité de Sainte-Marie qui en est la propriétaire.

Martinique : entrée du Musée de la Banane

Bon à Savoir

Y aller...

Adresse

Habitation Limbé
Quartier Fourniol
97230 Sainte-Marie

Contact

Téléphone : + 596 596 76 27 09

Site web : Musée de la Banane

Horaires

Tous les jours : 09:00 – 17:00
(Fermeture au public à 16:00)

Quoi voir à proximité

icon volkswagen beetle car

– Sainte-Marie –

Distillerie Saint-James

Wooden colonial house in Martinique

– Trinité –

Château Dubuc

Château Dubuc : la maison de maître

– Sainte-Marie –

Domaine Saint-Aubin

Domaine Saint-Aubin

Notre page vous plaît ? Partagez-la !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Close