Martinique

Distillerie

La Mauny

On y va pour...

La distillerie en activité

La visite commentée en petit train

La boutique

Le restaurant

Où les trouver ?

Commune : Rivière-Pilote

Logo La Mauny

Qui sont-ils ?

Propriétaire : Campari

Création : 1749

La Mauny

est l’une des plus importantes distilleries en activité de Martinique à la fois pour sa surface de canne plantée et pour sa production.

Carnet Pratique

S’organiser

  • Visite payante
    4 à 8 € pour la visite commentée par un guide en petit train
    Non obligatoire pour accéder uniquement à la boutique et marcher sur le site
  • Déroulé de la visite :
    Départ du train toutes les heures de 10h à 14h
    Prévoir 1 à 2 heures sur le site
  • Horaires :
    Lun.-Sam. de 9h à 17h30
  • Restaurant
    Environ 25 € par personne
    Ouvert jusqu'à 16 h
  • Téléphone :
    +596 596 62 18 79

La Mauny est la seule marque de rhum qui n’a pas renoncé à l’emblème de la femme têt’ marée jadis très répandue sur les étiquettes de bouteilles de rhum. Petite concession à la modernité : on parle désormais de Maison La Mauny.

Je me souviens que sur les étagères du bar que tenait ma tante aux Trois-Ilets, c’était la marque la plus convoitée et la plus chère. Pendant des années, La Mauny était la référence en matière de rhum si vous étiez du sud. En Martinique, c’est comme ça, on était avant tout attaché au rhum de son territoire.

logo La Mauny
Distillerie La Mauny : porte des chais

Un peu d'histoire

1749

Joseph Ferdinand Poulain, Comte de Mauny et conseiller du Roi de France arrive à la Martinique. Il épouse la fille d’un planteur de Rivière Pilote. C’est par ce mariage que naît le Domaine La Mauny, une habitation sucrière où l’on produit déja un peu de tafia, l’ancêtre du rhum.

à partir de 1820

La sucrerie fait place à la production de rhum. 

Plusieurs propriétaires se succéderont dont la famille Codé, qui a joué un rôle de catalyseur dans l’Insurrection du Sud en 1870, un épisode majeur l’histoire de la Martinique. L’habitation sera incendiée.

1923

Les frères Bellonnie se tournent résolument vers la distillation de rhum. Ils font installer une colonne à distiller, de nouveaux moulins de broyage et une machine à vapeur. En quelques années, La Mauny s’impose comme une marque de référence et commence à exporter. La croissance de la distillerie se confirme lorsque les Bourdillon entrent au capital dans les années 70.

2019

La société Rhumantilles qui regroupe les marques La Mauny, Trois Rivières et Duquesnes, est rachetée par le groupe italien Campari. Avec cette acquisition, la société italienne veut s’affirmer dans le secteur du rhum, un marché qui monte en gamme.

La visite du site de la
Distillerie La Mauny

La Mauny n’est pas la plus pittoresque des distilleries de Martinique. En dehors des colonnes à distiller, les installations ne sont pas d’époque. Mais le site est beau, bien entretenu. 

C’est l’une des rares distilleries que l’on peut visiter avec un vrai guide.

Tout l’intérêt est d’y aller lors de la période de récolte (mi-février à mi-juin) lorsque la distillerie est en activité. Le reste de l’année, les machines sont au repos ou en révision. Vous n’y verrez pas de maison de maître historique et les installations de la distillerie datent de 1984, mais les colonnes à distiller sont les colonnes originelles.

La visite est particulièrement intéressante et instructive car on peut poser des questions au guide très au fait du fonctionnement de la distillerie.

Prenez place à bord du “Ti’Train Maison La Mauny”, un petit train qui sillonnera une partie du domaine jusqu’à la distillerie. Ce petit train rouge et blanc aux allures disneyesques est une évocation de la période où les habitations et distilleries étaient reliées par un réseau ferré qui servait au transport de la canne à sucre. Ça vous met dans l’ambiance et ça permet de traverser plus rapidement le domaine.

C’est le guide qui prend les commandes de l’engin. Il commence par le récit en quelque mots des origines du nom de La Mauny. Puis on emprunte doucement la route qui traverse un petit champ de canne, quelques plantations d’orangers. Bientôt, on arrive en vue de la distillerie légèrement en hauteur. Là, le guide explique en détail le processus de production de la livraison des cannes à leur transformation en rhum.

La production

Avec 720 hectares, La Mauny est une des plus importantes plantations de canne à sucre de Martinique.

Plus de la moitié de la production est encore coupée à la main. Avec la mécanisation les campagnes de coupe et de production se sont considérablement raccourcies. Dans le passé, cette période pouvait s’étirer jusqu’à septembre.

Environ 30 000 tonnes de canne à sucre sont broyées chaque année entre février et juin et il en sort tous les ans près de 3 millions de litres de rhum agricole.

En période de production, plus d’une centaine de personnes s’activent sur le site. La canne est pressée à 4 reprises pour en extraire le sucre et le jus. Puis le jus de canne est mis à fermenter pendant 24 heures. C’est une fermentation courte : avant la phase de fermentation pouvait durer jusqu’à 12 jours.

La distillation

5 colonnes pour 3 rhums

La distillerie La Mauny produit pour trois marques de rhum : La Mauny bien sûr, mais aussi Duquesnes et Trois Rivières que l’on peut visiter à Sainte-Luce.

Trois colonnes sont réservées à La Mauny tandis que des deux autres sortent les rhums Trois Rivières et Duquesne.

Cuvées spéciales mises à part, c’est le vin de canne issu des mêmes cuves de fermentation qui part dans les cinq colonnes.

Chaque colonne a ses caractéristiques qui font qu’elles produisent un rhum avec des propriétés aromatiques spécifiques dans différentes catégories :

  • Rhum ambré
  • Rhum vieux de 3 à 30 ans (VO, VSOP et XO)
  • Assemblages et millésimes (1979, 1995, 1998, 2002)

La distillerie produit aussi le Rhum Association des Planteurs : représentent plus de 35% des exploitants canniers de la Martinique pour une surface exploitée de 550 hectares répartis sur 8 bassins canniers allant du Gros Morne à Saint-Anne. Ils assurent 1/3 de l’approvisionnement de la distillerie La Mauny.

Distillerie La Mauny : colonnes de distillation

La boutique

La Cabane à Rhum

La Cabane à Rhum est un bel espace aux couleurs de la maison – rouge et jaune – ou l’on peut de goûter et acheter l’ensemble de la gamme des produits La Mauny. 

On peut même y trouver quelques bouteilles de vin et du champagne. J’ai trouvé ça un peu incongru, assez opportuniste et somme toute, pas très authentique.

Restaurant Kay Mimi

Le restaurant

Kay Mimi

Le restaurant est une maison de style créole entièrement ouverte et située légèrement en contrebas de la distillerie. L’air y circule bien. En période d’activité, on peut observer les allers et venues des camions transportant la canne à sucre.

On nous y a fait très bon accueil, même si en période de déconfinement, la carte avait été considérablement réduite car le nombre de visiteurs a considérablement.

On y propose une cuisine créole typique et accessible.
Au menu : accras, boudin, poulet grillé ou poisson frais, avec au dessert un classique, le flan au coco.

Bon à Savoir

Distillerie La Mauny : mosaïque au sol

Y aller...

Adresse

D8, 97211 Rivière-Pilote

Contact

Téléphone : +596 596 62 18 79

Site web : Maison La Mauny

Horaires

Lun.-sam. : 09:00 – 17:30

Quoi voir à proximité

icon volkswagen beetle car

– Sainte-Luce –

Plantation Trois Rivières

Trois-Ilets –

Domaine de la Pagerie

– Trois-Ilets –

Maison de la Canne

Maison de la Canne

Notre page vous plaît ? Partagez-la !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Close