C'est Mon Premier Rumfest !

Petit retour en mots et en images (en images surtout) sur mon Rhumfest Paris 2018

En matière de grandes premières, le 8 avril fut pour moi un joli doublé :
Premier Rhumfest et première accréditation de blogueur. Une double consécration.
J’en garde une reconnaissance émue envers les organisateurs.

C’est déjà loin. Alors que les esprits se tournent vers Marseille qui accueillera le prochain Rhumfest les 12 et 13 novembre, il était grand temps d’écrire cet article.

Equipement photo Sugarcanelane
Petit arsenal de la blogueuse appliquée | Passé l'entrée, j'arborais crânement un badge marqué "BLOG". Maman, si tu me voyais !
Rhumfest 2018
Le panama était l'accessoire du moment.

Tout d’abord, je dois reconnaître que j’ai eu un peu de mal à repérer les lieux, déjà que je souffre d’un sens de l’orientation particulièrement lacunaire. Trouver le Parc Floral de Vincennes, passe encore, mais une fois dans l’enceinte boisée, point de signes extérieurs de Rhumfest.

En matière de signalétique : peut sans doute mieux faire.

  • Pas de promeneurs à la mine satisfaite chargés de cabas estampillés "Rhumfest" remplis de flacons du précieux alcool.
  • Pas de drilles exubérants agités par les vapeurs de rhum.
  • Pas non plus de musiques tonitruantes pour ameuter le chaland, intriguer le passant au déranger les rêveurs.

Quelques panneaux d’indication auraient pu aider. Mais bon, l’organisateur avait sans doute des contraintes qui me sont inconnues. Après tout je suis finalement arrivée à bon port, c’était dimanche, il faisait beau et les oiseaux chantaient.

Difficile de se frayer un chemin dans cette foule qui discutait joyeusement, verre Rhumfest à la main dans ce qui fut probablement l’espace d’un week-end le plus grand bar de France. Oui, j’oubliais de préciser qu’à l’entrée, chaque visiteur se voit offrir son petit verre à lui pour goûter au rhum de son choix.

Objectif : se créer des contacts en vue d’éventuels articles

Pas mal de marques étaient représentées par un agent commercial, compréhensible quand le produit vient de loin : Amérique Latine, Océan Indien… La variété des marques et la diversité des produits m’ont laissée un peu baba (au rhum, elle était facile, pardon, j’ai pas pu résister).

Des rencontres, j’en ai fait quelques-unes. Le monde 2.0 des amateurs de rhum existe bien dans la vraie vie ! Tout d’abord Jérôme RH, grand patron de Rhum Héritage, Seb Seb arborant fièrement le t-shirt de la Canne 2.0 muni de son emblématique cigare, Seb Stinus qui veille sur HSE, petite poignée de main à Stacey Haté munie d’un flacon A1710. Tout le monde joyeux mais (encore ?) sobre !

Rhumfest 2018
La foule des grands jours
Rhumfest 2018
 Je crois qu'il est assez content d'être là, en dépit de son air grave.
Rhumfest 2018_Havana Club
Havana Club, Cuba bien si !
Rhumfest 2018_Don Papa Rum
Non, vous ne voyez pas double...

Pour les retours gustatifs, je te renvoie chère lectrice, cher lecteur à ces deux excellents articles de L’Homme à la Poussette. Et pour tous ceux qui comme moi font leurs premiers pas dans le cercle pas si fermé des amateurs de rhum, quelques précieux conseils de Rhum Héritage  pour aborder les salons.

Rhumfest 2018_La Mauny
La Mauny - Le geste de la journée : transfert de saveurs
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close